01-Juin-2021

Pourquoi passer par un cabinet de recrutement pour vos recrutements ?

Cabinet de recrutement

Si les grands comptes possèdent leur propre service de recrutement, les PME n’ont parfois qu’une ou deux personnes dédiées à cette mission essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise. Or, recruter est à la fois chronophage et énergivore. Faut-il de ce fait externaliser tous ses recrutements ? À partir de quel moment est-il nécessaire de les confier à un cabinet de recrutement ? Voici les principales raisons de faire appel à un cabinet de recrutement, avec le témoignage de Gaëtan Querrec, directeur de ADEIS RH.

Faut-il externaliser ses recrutements ?

Selon une étude APEC de mars 2020 sur le recrutement des cadres dans les PME, 44 % des PME de moins de 50 salariés délégueraient leurs recrutements à un partenaire extérieur en raison de leur manque d’expertise, et 36 % pour optimiser les coûts. De plus, 83 % des PME solliciteraient un intermédiaire pour recruter sur des postes difficiles à pourvoir.

Les pratiques des entreprises

Le recours à l’externalisation comprend donc des motivations différentes d’une entreprise à l’autre, qui sont d’ordre structurel. Ainsi, start-up et TPE ont un intérêt certain à faire appel à un cabinet de recrutement pour trouver leurs futurs collaborateurs puisqu’elles disposent rarement des compétences – ou du temps – en interne. Il en va de même pour toutes les entreprises qui connaissent des pics d’activité ou une saisonnalité. Il est recommandé de sous-traiter ce type de recrutements chronophages et qui nécessitent un suivi rigoureux en termes de contrat de travail et de temps de travail.

Externalisation totale ou partielle ?

Par ailleurs, confier la recherche de profils rares à des chasseurs de tête peut s’avérer judicieux s’ils disposent d’une expertise dans le secteur. En effet, l’approche directe prend aussi du temps et nécessite un savoir-faire. Cela permet aussi d’activer des réseaux différents de ceux de l’entreprise, en plus d’un vivier de candidats déjà existant.
Ainsi, il est possible d’externaliser son recrutement en partie ou en totalité. L’important est qu’il s’inscrive dans une stratégie réfléchie en amont (type de profils, budget, ressources internes).

Gagnez du temps !

L’un des avantages de sous-traiter ses recrutements est de faire gagner du temps à l’entreprise.

Avec des outils adaptés

Différentes étapes du recrutement s’avèrent particulièrement chronophages, notamment la phase de sourcing. Faire appel à un cabinet qui possède déjà un vivier, un réseau et des accès à de nombreuses CVthèques permet de gagner du temps.
En outre, si certaines entreprises possèdent des logiciels de recrutement, toutes ne sont pas équipées pour mettre en œuvre leurs recrutements de manière optimale et assurer un suivi rigoureux des candidatures. De plus, les outils en question ne sont pas toujours adaptés aux recrutements volumiques et donc prennent du temps en interne.

Automatiser certaines tâches

« Généralement, les cabinets de recrutement utilisent des outils professionnels adéquats permettant d’automatiser certaines tâches : réponses aux candidatures, tri de CV et matching, gestion des plannings et des convocations, multidiffusion des offres d’emploi sur les jobboards, agrégateurs et réseaux sociaux comme Linkedin… Toutes ces actions sont extrêmement chronophages », commente Gaëtan Querrec, directeur du cabinet ADEIS RH. L’automatisation de ce genre de tâches, qui est possible grâce aux ATS (Applicant Tracking System), contribue également à réduire la durée du processus de recrutement et donc son coût.

Inscrivez-vous

Restez informé des dernières actualités et innovations RH.

En soumettant ce formulaire de contact, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
visual square

Bénéficiez d’une expertise

Le savoir-faire des cabinets de conseil permet d’éviter les erreurs de recrutement et les coûts engendrés par celles-ci (rupture prématurée de la période d’essai, profil en inadéquation, turn-over…).

Un gage de qualité

« Il n’y a pas de recrutement réussi sans un sourcing de qualité. Avec des centaines de recrutements par an, les consultants ou chargés de recrutement maîtrisent parfaitement les techniques de sourcing : annonces attractives, mots-clés, recherches booléennes, outils d’optimisation et de duplication des recherches, scénarios optimisés pour l’approche directe, gestion efficace de l’ATS », explique Gaëtan Querrec. De plus, les processus mis en place par les agences de recrutement offrent une garantie de sérieux et les candidatures proposées en short list sont vérifiées (compétences, diplômes, tests, prise de références).

Des cabinets généralistes et spécialisés

Les cabinets généralistes ont une vision globale du marché de l’emploi et peuvent pourvoir à vos besoins courants en compétences. Mais certains cabinets sont spécialisés dans un ou plusieurs secteurs d’activité. Vous pouvez ainsi bénéficier de leur expertise, de leur réseau et de leur vivier de candidats. Ils entretiennent notamment des liens avec certaines écoles et réseaux de diplômés. Leur vision précise de leur(s) secteur(s) et du marché permet d’emblée de réaliser un sourcing ciblé. Leur confier le recrutement des profils pénuriques représente une réelle valeur ajoutée et vous fait gagner un temps précieux.

Des recrutements sécurisés

Les erreurs de recrutement ayant un coût non négligeable, les entreprises attendent d’un cabinet des recrutements qualitatifs et sécurisés.

Une stratégie de recrutement

Pour recruter les meilleurs talents, le cabinet de recrutement commence par une analyse précise des besoins de l’entreprise. Il s’agit ensuite de réaliser une description détaillée des missions du poste, des compétences requises et des soft skills. De plus, « nous tentons d’appréhender au mieux la culture de l’entreprise, l’ambiance et de mettre en avant les atouts du poste et de la marque employeur. Puis, en fonction du poste à pourvoir, nous décidons de la meilleure stratégie de recrutement à adopter : approche directe, CVthèques, réseaux sociaux, annonce…», détaille Gaëtan Querrec.

Un contrôle administratif

Une communication régulière entre le cabinet et l’entreprise sur les différentes étapes du processus instaure une relation de confiance et une transparence indispensable jusqu’à la décision d’embauche. De plus, tous les contrôles effectués sur la partie administrative par le cabinet renforcent la sécurisation du recrutement : vérification des diplômes, prise de références, identité, permis…

Une garantie de confidentialité

Les entreprises clientes ont parfois besoin de confidentialité lorsqu’elles lancent un recrutement. Recourir à une agence de recrutement leur permet d’amorcer le processus en toute discrétion. « Il existe une multitude de raisons pour laquelle l’entreprise souhaite rendre son processus de recrutement anonyme : dans le cadre d’une stratégie comme le lancement d’une nouvelle division ou d’une nouvelle activité, dans le cadre d’un départ devant rester confidentiel le plus longtemps possible, dans un contexte de réorganisation d’un service, ou encore d’une future promotion, etc. Le cabinet de recrutement garantit cet anonymat », précise Gaëtan Querrec.

Si faire appel à un cabinet de conseil en recrutement a un coût, celui-ci est compensé par la présentation de profils vérifiés qui devraient rester durablement dans l’entreprise, après un onboarding efficace. De plus, en externalisant cette tâche, entièrement ou en partie, les DRH et autres professionnels des ressources humaines peuvent se consacrer à des activités à plus forte valeur ajoutée pour l’entreprise. Cela vaut la peine d’évaluer, sur le long terme, les bénéfices obtenus sur la productivité et la croissance de l’entreprise.

Échangeons ensemble

Echangez avec un expert pendant 30 minutes sur vos besoins.

RÉSERVER
circle lines
Partager l'article