Onboarding

L’onboarding correspond au processus d’intégration d’un nouveau collaborateur dans l’entreprise, à partir du moment où celui-ci accepte le poste. Cette démarche peut même démarrer en amont du recrutement : on parle de pré-boarding. Cela se concrétise par exemple par la visite de l’entreprise, une invitation à déjeuner du candidat… Le pré-boarding sécurise le recrutement en plongeant le candidat le plus tôt possible dans la culture d’entreprise.

En ce qui concerne l’onboarding, sa durée varie considérablement d’une entreprise à une autre, avec un minimum conseillé équivalent à la période d’essai.
Durant cette phase, la nouvelle recrue est accompagnée dans sa découverte de l’entreprise et de son environnement de travail, parfois par un mentor, ou par son supérieur hiérarchique direct.

Si nécessaire, le nouvel entrant peut se voir proposer une formation qui lui permettra de connaître la culture d’entreprise, les procédés et méthodes de travail, les spécificités techniques, l’organisation du travail.
La plupart des actions menées pendant l’onboarding ont pour effet de développer le sentiment d’appartenance à l’entreprise, et, à plus long terme, la fidélisation.

Parmi les actions facilitatrices figurent, entre autres, la remise du livret d’accueil, un poste de travail opérationnel dès la prise de poste, avec un login et une adresse mail, des démarches administratives effectuées en amont avec la signature du contrat de travail, notamment, la présentation aux membres de l’équipe…

Peaufiner l’accueil du nouveau collaborateur, c’est aussi lui montrer qu’il est attendu, par exemple en partageant une photo de son poste de travail sur Linkedin avec un hashtag à son nom, lui offrir une tasse à son nom ou autres goodies, proposer un pot de bienvenue avec l’équipe afin de faciliter la cohésion.

Des points réguliers entre le nouveau collaborateur et son responsable hiérarchique sont fortement recommandés pour réaliser le suivi de l’intégration et vérifier que tout se passe bien tant du point de vue des compétences (hard skills) que d’un point de vue comportemental, avec les soft skills.

Les avantages d’un onboarding bien mené sont nombreux : il réduit le turnover et les coûts associés à un mauvais recrutement, favorise la rétention des collaborateurs, renforce la motivation et l’engagement collaborateur.