Votre site carrière a besoin d’un lifting ? Si vous souhaitez faire évoluer ses fonctionnalités et disposer d’un nouveau design, pensez avant tout à l’expérience utilisateur et au parcours candidat. De plus, une refonte de site internet n’implique pas de supprimer tout l’existant. Avant de vous lancer, vous pouvez faire appel à une agence web ou une agence de communication RH pour être accompagné. Voici les principales étapes que vous aurez à suivre.

1. L’état des lieux de l’existant

Avec un projet de refonte de site internet, vous ne partez pas de zéro. Cependant, cela nécessite une mise à plat complète de votre site. Il s’agit de dresser un état des lieux de ce que vous voulez garder du site actuel, les visuels, le contenu, le logo… Il y a probablement des éléments à conserver. De même, réaliser un audit de l’existant permet de comprendre ce qui fonctionne, notamment les pages et le contenu qui attirent le plus, mais aussi de voir les points d’amélioration possibles comme le taux de rebond, le référencement, etc. Vous pouvez aussi vous aider de Google Analytics.

Enfin, définissez au préalable le budget dont vous disposez, car il conditionne les choix fonctionnels et techniques qui pourront être faits.

2. La définition des objectifs

Avant de vous lancer dans la refonte de votre site internet, il est essentiel de réfléchir aux objectifs du site et à vos cibles. S’agissant du site carrière, souhaitez-vous faire connaître votre marque employeur ou accroître votre notoriété ? Voulez-vous générer davantage de candidatures, faciliter vos recrutements et/ou cibler les meilleurs talents ? Votre but est-il d’améliorer votre attractivité et votre positionnement dans les moteurs de recherche ? Plus vos objectifs sont précis, plus les actions à mettre en place pour y répondre seront efficaces. Pour atteindre vos cibles, il vous faut définir des candidate personas avec des caractéristiques types : âge, sexe, métier, catégorie socio-professionnelle, ville…

3. La rédaction du cahier des charges

Le cahier des charges est un outil primordial dans la création et refonte de site, d’autant plus si vous faites appel à un prestataire extérieur comme une agence de création digitale. Reprenez les deux points évoqués précédemment – état des lieux et objectifs – en les accompagnant d’une présentation de l’entreprise, de son secteur d’activité, de ses valeurs, de sa démarche RSE. De même, vous pouvez joindre l’arborescence actuelle de votre site.

• Les fonctionnalités

Le cahier des charges doit également décrire les fonctionnalités attendues et les techniques préconisées. Pour répondre aux objectifs prédéfinis, des actions sont en effet à mettre en place, tant au niveau du contenu que des nouvelles fonctionnalités. Ainsi, la refonte de votre site internet est l’occasion de repenser sa structure ou son arborescence pour faciliter au mieux le parcours utilisateur. Misez sur une accessibilité optimale avec des filtres, un tri des offres d’emploi par métier ou par date. Réfléchissez aux ressources que vous pouvez mettre à disposition et proposer en téléchargement pour recueillir les données de candidats potentiels (livres blancs, newsletters…).

• La partie technique

Au niveau technique, vous pouvez faciliter l’expérience utilisateur en mettant en place le parsing de CV, pour pré-compléter les formulaires de candidature. Le recours au chatbot pour répondre aux questions des candidats, la visite virtuelle à 360° font aussi partie des éléments techniques à faire figurer dans le cahier des charges, si vous voulez les utiliser. Votre prestataire a besoin de savoir s’il est nécessaire de recourir à l’intelligence artificielle et à quels algorithmes. C’est également à ce niveau que s’effectue le choix des langages de programmation, frameworks, CMS à utiliser. Indiquez aussi s’il y a des passerelles à prévoir vers d’autres logiciels (ATS, CRM…).

Parmi les spécifications techniques, précisez, par exemple, si vous souhaitez un call to action. Cela nécessite de prévoir un formulaire pour recueillir les données des utilisateurs.

4. L’identité visuelle du site ou la charte graphique

La charte graphique est également à définir, si possible dans le cahier des charges et de préférence en collaboration avec le prestataire. Les couleurs, les visuels, la mise en page et le design du site en font partie. Certains éléments sont peut-être à reprendre, comme le logo, d’autres à créer de A à Z. Vous devez lister ce qui est fourni et ce qui reste à réaliser.

Peaufinez particulièrement votre page d’accueil, car elle reflète votre image et doit donner envie à vos visiteurs de poursuivre leur navigation.

5. La validation des maquettes

Votre projet de refonte de site web doit prévoir les différentes étapes de validation et les livrables attendus. La maquette fonctionnelle avec le design des wireframes en fait partie. Elle permet de définir la structure des pages du site carrière, de visualiser où chaque élément s’insère et d’optimiser l’expérience utilisateur. À partir d’un prototype, qui peut être réalisé en collaboration avec un web designer et un développeur, il est possible de tester les fonctionnalités envisagées.

La validation des maquettes finales (fonctionnelles, graphiques, prototypes) est un préalable indispensable avant la phase de développement du front et du back-office.

6. La rédaction des contenus

La rédaction peut s’effectuer en parallèle du développement web, en amont ou ultérieurement. Le principal est d’indiquer la personne chargée de l’intégration du contenu, quels textes vous souhaitez garder, ainsi que les modalités pour mettre à jour vos pages : planning éditorial, type de format, sujets et rédacteurs web à choisir, alternance des catégories et des formats, choix des canaux de diffusion, etc.

Quitte à réaliser une refonte de votre site carrière, autant poser les bonnes bases. Si elle n’existe pas déjà, mettre en place une charte éditoriale est également une étape essentielle pour remplir vos objectifs et vous projeter à moyen terme, en publiant des contenus optimisés en cohérence avec votre marque employeur. Il s’agit de préciser, entre autres, le ton et le style choisis, la longueur des textes, si vous voulez du contenu plutôt corporate, pédagogique, ludique ou simplement informatif. Pour un site carrière, il est recommandé de consacrer une attention particulière à la rédaction des offres d’emploi, qui doivent comporter un titre clair et précis et une description valorisante de l’entreprise.

Vous pouvez aussi d’ores et déjà anticiper votre stratégie de communication sur les réseaux sociaux, prévoir des interactions et des liens renvoyant vers votre site carrière.

7. L’optimisation du référencement

Créer un site ou envisager sa refonte implique de (re)penser à son référencement naturel ou SEO, pour être visible et bien positionné dans les moteurs de recherche. Des outils comme Ubbersuggest, la Google search console ou Semrush contribuent à améliorer votre performance et à choisir les mots-clés cibles, avec notamment la mise en place d’un benchmark SEO de vos concurrents. N’hésitez pas à recourir à des plugins SEO, comme Yoast SEO, lors de la création ou la révision de vos pages.

De plus, un audit SEO réalisé en amont permet d’analyser les détails de votre trafic et de savoir quel type de contenu attire et quelles pages sont à retravailler. Si vous ne pouvez pas conserver l’adresse actuelle de votre site, pensez aux redirections de chacune de vos pages, à l’optimisation du maillage interne et à la gestion des backlinks.

8. Les tests et la mise en ligne

Une fois la phase de développement du site achevée, c’est le moment d’effectuer des tests utilisateurs sur différents navigateurs, sur ordinateur et sur mobile. Cela permet de corriger d’éventuels bugs : la compatibilité des logiciels entre eux, le responsive design du site ou encore le temps de chargement de vos pages web…

Précisez également en amont si vous possédez déjà un nom de domaine et un hébergement web ou si vous avez l’intention de changer d’adresse. Cela permet d’anticiper la migration SEO du site et de connaître les conditions de la mise en ligne de votre nouveau site.

9. Le lancement et la communication

Même si dans votre projet de refonte, vous n’avez pas prévu de changer d’URL ni de nom de domaine, rien ne vous empêche de réaliser une campagne de communication web pour le lancement de votre nouveau site. C’est l’occasion de dynamiser votre image et l’attractivité de votre marque employeur.

10. L’évaluation et le suivi

Si le trafic de votre site risque de chuter les premiers jours, c’est seulement le temps que Google prenne en compte les modifications. Une fois tout rentré dans l’ordre, la refonte de votre site carrière est aussi l’occasion de vérifier l’efficacité et la pertinence de votre stratégie digitale.
Pour ce faire, il vous faut déterminer des indicateurs précis, pour mesurer, entre autres, le taux de conversion ou le nombre de candidatures spontanées, de savoir quelle page web est la plus regardée et quel article de blog est le plus lu. Un suivi régulier vous permettra de mettre en place des actions correctives, si besoin, et de booster votre trafic.