November 30, 2022

Comment la communication interne accroît la performance de l'entreprise ?

Comment la communication interne accroît la performance de l'entreprise ?

À l'heure où la marque employeur est un élément déterminant pour attirer et retenir les collaborateurs, il est essentiel dans toute politique de communication de mettre en place une stratégie de communication interne, en toute logique avant même de déployer votre plan de communication externe.

Trop souvent reléguée au second plan, la communication interne en entreprise est pourtant un véritable levier de motivation des salariés, qui, lorsqu'ils se sentent impliqués dans un projet collectif, sont de potentiels ambassadeurs de votre marque employeur. Comment mettre en place une stratégie de communication efficiente ? Explications.

Téléchargez notre Guide marque employeur rédigé par des experts RH

Les enjeux de la communication interne

Dans de nombreuses entreprises, la communication interne est souvent délaissée, alors qu'elle devrait faire partie des points d'amélioration continue.Bien saisir les enjeux de la politique de communication interne contribue à mieux communiquer auprès de ses collaborateurs, et permet, à terme, d'accroître la performance de l'organisation. Ainsi, le rôle de la communication interne est, entre autres, de :

  • Transmettre des informations ciblées, en distinguant les informations internes et externes.  
  • Communiquer sur la culture d'entreprise ou encore les valeurs de l'entreprise, avec la RSE, afin que les salariés puissent y adhérer plus facilement.  
  • Entretenir la cohésion et la motivation des collaborateurs par leur implication dans les réseaux de communication de l'entreprise et autour de projets rassembleurs.  
  • Faire adhérer au projet d'entreprise, en communiquant sur les résultats chiffrés afin de donner du sens au travail et préserver la motivation.  
  • Assurer la cohérence entre la communication interne et externe, et contribuer au succès de la politique de communication externe.

Enfin, des échanges fructueux entre collaborateurs et direction impactent positivement l'image de l'entreprise, sa notoriété, voire la satisfaction client. En effet, du bien-être des salariés dépend la manière dont ils communiqueront eux-mêmes sur l'entreprise et de la qualité de l'image qu'ils renverront aux clients.[sc name="cta-bottom-1"][/sc]

Les principaux acteurs de la communication interne

Les plus grandes entreprises disposent d'un service de communication structuré, avec un directeur de la communication, chargé de mettre en place une stratégie de communication globale cohérente entre l'externe et l'interne. Généralement, c'est lui qui gère la communication externe et les relations publiques.

Le pôle communication peut également être doté d'un chargé de communication interne, avec un ou une assistante, disposant d'outils de PAO dédiés... D'autres entreprises préfèrent déléguer certaines de leurs actions de communication à une agence de communication, notamment la partie rédactionnelle et/ou événementielle.

Quant aux organisations de taille moyenne, elles ne disposent souvent que d'un responsable de la communication pour s'occuper de la communication, principalement au niveau externe. Selon les cas, ce dernier collabore avec la direction des ressources humaines sur les actions de communication interne.

Cependant, dans de nombreux cas de figure, c'est la fonction RH qui se charge de piloter la communication interne de l'entreprise, puisqu'elle concerne principalement la gestion du personnel.

Les flux d'une communication efficace

Comprendre la communication interne permet d'en exploiter tous les flux. Cela contribue également à améliorer sa communication et à installer de bonnes pratiques entre les différentes parties prenantes.

La communication ascendante et descendante

Une bonne communication interne doit être à la fois ascendante et descendante. Après une réunion du top management, la communication descendante est essentielle pour faire redescendre l'information auprès des équipes afin de les garder impliquées.

De même, faire remonter les informations du terrain vers la direction peut orienter les décisions.Ainsi, l'entretien professionnel, moment de dialogue formel entre un salarié et son supérieur hiérarchique, représente un véritable outil de communication RH dont les éléments doivent être communiqués à la direction des ressources humaines.

La communication transversale

Travailler en équipe nécessite de bien communiquer et de mobiliser une communication horizontale entre les collaborateurs, ainsi qu'une communication transversale entre les différents services de l'entreprise.

À cet effet, l'importance du relationnel est à souligner, ainsi que la qualité de la politique managériale pour encourager la communication en interne. L'importance de la communication dans le travail d'équipe n'est donc plus à prouver et les managers endossent le rôle de facilitateurs, voire de relais RH auprès des opérationnels.

Le mode collaboratif

Le travail collaboratif est également un levier pour fédérer les parties-prenantes (managers et employés en interne, prestataires externes) autour d'un projetcommun d'entreprise. Avec une gestion des ressources humaines participative, chaque collaborateur a la possibilité de s'exprimer et son avis d'être pris en compte.

D'un point de vue juridique, la loi a également prévu pour les salariés un droit d'expression, relatif au contenu, aux conditions d'exercice et à l'organisation de leur travail.

Les types de communication

Il est également nécessaire de prendre en compte dans sa stratégie les différents types de communication. On distingue, entre autres, la communication corporate ou la communication institutionnelle, la communication de marque, ou encore la communication de crise. Cette dernière est adaptée aux situations exceptionnelles telles que la dernière crise sanitaire liée au Covid-19.

Elle nécessite un accompagnement au changement des salariés confrontés à un événement inhabituel. Identifier le type de communication souhaité permet d'adapter le registre à employer, les sujets à traiter, et de choisir les informations internes et externes à faire circuler.

L'élaboration du plan de communication interne

Une communication interne efficace passe par la construction d'un plan structuré.

Les étapes

Voici les principales étapes du plan de communication :  

  • Réaliser un état des lieux : il s'agit d'effectuer une analyse de l'existant en matière de communication interne et de recenser les attentes des collaborateurs. Pour ce faire, la mise en place d'un baromètre social, et/ou d'un audit stratégique, permet d'établir des préconisations.  
  • Définir les objectifs de la communication interne, avec une ligne éditoriale afin de stipuler le type d'information à diffuser en interne. Les objectifs internes peuvent être très différents : partager des bonnes pratiques, diffuser une information interne, présenter les résultats annuels, annoncer l'arrivée d'un nouveau collaborateur...
  • Identifier ses cibles et les canaux de communication à utiliser : en interne comme en externe, marketing et communication sont quasiment indissociables. En effet, les techniques sont similaires, une cible interne (cadre, agent de maîtrise, technicien) correspondant à un persona, c'est-à-dire un profil type d'interlocuteur.  
  • Décliner un plan d'action, en fonction des budgets disponibles : Parmi ces actions, figure, par exemple, l'organisation d'événements internes comme des séminaires, des journées de team-building... un moyen de communication très apprécié pour renforcer la cohésion entre les collaborateurs.

Les outils de communication

Il existe de nombreux outils de communication interne et supports de communication parmi lesquels choisir, en fonction des objectifs de communication et des différents publics.

  • Une palette d'outils

Les outils utilisés fréquemment sont, entre autres, l'affichage interne, la messagerie instantanée, la newsletter, l'intranet, le réseau social d'entreprise, la visioconférence et autres nouveaux outils digitaux. Le CRM, notamment, rend accessible à tous le même niveau d'information interne et externe, et donc permet d'améliorer la communication entre les équipes en interne.

  • Le journal d'entreprise

Le journal interne de l'entreprise est également un excellent outil de communication pour aborder la vie de l'entreprise. Cette publication interne est l'occasion de valoriser les actions mises en œuvre, réaliser le portrait d'un collaborateur talentueux, rédiger un article sur un métier spécifique ou encore faire le point sur l'avancement d'un projet.Elle peut également donner envie aux salariés de relayer les informations qui les intéressent sur leurs propres médias sociaux, participant ainsi à la communication externe digitale. En outre, certains éléments peuvent être repris sur le site carrière de l'entreprise.

Des bénéfices substantiels pour l'entreprise

La communication interne en entreprise, lorsqu'elle est bien menée, apporte des bénéfices considérables du point de vue humain, ainsi que sur le plan socio-économique. En voici les principaux.

  • Mettre à disposition de tous les collaborateurs le même niveau d'information assure la fiabilité de la communication et permet de renforcer l'efficacité au travail et l'efficience des actions.
  • Faire circuler l'information accroît la transparence des relations et la confiance des salariés.  
  • Une communication interne à double sens favorise également un climat social serein.  • Valoriser les compétences des collaborateurs par le dialogue permet de les motiver, renforce leur productivité, et par voie de conséquence, la performance de l'entreprise.  
  • En diffusant la culture d'entreprise, la communication RH contribue également à développer le sentiment d'appartenance des collaborateurs, à renforcer leur engagement et à les fidéliser.  
  • Une ambiance de travail sereine, un dialogue social constructif, des collaborateurs impliqués, donnent une image positive de l'entreprise, ce qui contribue à attirer davantage de clients et de candidats.  
  • La fidélisation des salariés et l'attractivité induisent également une réduction des coûts de recrutement.  
  • Au final, la communication interne permet d'accroître la compétitivité de l'entreprise. Pour évaluer son efficacité, quelques indicateurs sont couramment utilisés, tels que le taux de turnover, la productivité, le nombre de nouveaux clients, le chiffre d'affaires.

Toutes ces actions permettent d'initier en parallèle les bases solides d'une véritable stratégie decommunication externe.Ainsi, une communication interne efficiente consiste à mobiliser, autour de valeurs communes, une intelligence collective qui participe à l'amélioration du service rendu au client. En outre, des collaborateurs heureux, pour qui le travail a du sens, sont les meilleurs ambassadeurs de votre marque.[sc name="cta-bottom-1"][/sc]