31-Août-2021

Comment réussir votre stratégie d’employee advocacy ?

employee advocacy

Parmi les nouvelles tendances du marketing numérique, le programme d’employee advocacy est de plus en plus déployé par les DRH pour renforcer l’attractivité de la marque employeur, développer les recrutements, et, en parallèle, la croissance de l’entreprise. Vous souhaitez développer votre e-réputation ? Mobilisez vos collaborateurs en mettant en œuvre une stratégie d’employee advocacy afin de les transformer en de véritables ambassadeurs de votre marque sur les médias sociaux, grâce au partage de contenu sur l’entreprise. Les bénéfices d’une telle démarche sont nombreux, à condition de bien s’y prendre. Explications.

En quoi consiste un programme d’employee advocacy ?

Il s’agit de convaincre vos collaborateurs de devenir ambassadeurs de votre marque, en les incitant à diffuser du contenu concernant l’entreprise sur leurs propres réseaux sociaux, professionnels et personnels.

Les réseaux sociaux font en effet partie des canaux digitaux les plus efficaces pour réussir sa stratégie de communication. Ainsi, l’entreprise bénéficie des contacts de ses salariés et du bouche-à-oreille pour accroître son e-réputation. Quant aux ambassadeurs, ils peuvent, de cette manière, développer leur personal branding.

Les enjeux d’un programme d’employee advocacy

Pour partager du contenu de qualité sur différents réseaux sociaux, vous pouvez faire appel à un community manager freelance ou à une agence de marketing digital. Vous pouvez également mobiliser vos collaborateurs, qui, sensibilisés aux atouts de la marque employeur, pourront s’avérer vos meilleurs ambassadeurs.

Les objectifs pour l’entreprise

Booster la marque employeur

Développer votre présence sur les réseaux sociaux, en fonction de vos cibles, accroît la réputation de l’entreprise. Cela permet de faire connaître la culture d’entreprise et de valoriser la marque employeur avec davantage de réalisme et de proximité puisque ce sont vos salariés qui parlent au nom de l’entreprise. Ainsi, en faisant découvrir vos services et/ou vos produits via des témoignages d’ambassadeurs enthousiastes, vous influencez les influenceurs ! À terme, cela produit de réels impacts sur les recrutements et la croissance de l’entreprise.

Élargir votre audience et générer des leads

L’utilisation des médias sociaux et des contacts de vos ambassadeurs vous permet d’élargir votre audience et donc optimise votre communication digitale. De plus, cette démarche facilite le social selling en B2B, c’est-à-dire la prospection et la vente sur les réseaux sociaux, grâce à des contacts qualifiés. Enfin, cela permet également de générer du trafic sur vos pages web et sur votre site internet.

Engager vos collaborateurs

Déployer un programme d’employee advocacy favorise l’engagement des salariés. Non seulement vous renforcez leur sentiment d’appartenance à l’entreprise, mais encore, vous développez leur fidélisation, à plus long terme.

Les objectifs pour les collaborateurs

S’impliquer et être valorisés

Se voir confier un projet web avec un rôle de représentation de l’entreprise prouve une certaine confiance de l’employeur. Davantage informés de ce qui se passe, associés à la communication externe et à la mise en avant de la marque, les collaborateurs ambassadeurs renforcent leur motivation et affichent sur les réseaux sociaux leur fierté d’appartenir à l’entreprise.

Mettre en avant son employabilité

Pour l’employé ambassadeur, ce type de programme équivaut également à du personal branding. En valorisant son entreprise, il communique également sur sa propre image, ses compétences et améliore son employabilité.

Inscrivez-vous

Restez informez des dernières actualités et innovations RH.

J’accepte la politique de confidentialités Ideuzo.
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
visual square

Comment mettre en place un programme d’employés ambassadeurs ?

Le lancement d’un programme d’employee advocacy implique de suivre certaines étapes.

La mise en place d’une stratégie de marketing digital

Celle-ci implique la création de contenus adaptés au référencement naturel ou SEO pour être bien positionné dans les moteurs de recherche. Pour ce faire, il convient de :

Mettre en place votre stratégie de contenu social media ou d’inbound marketing après avoir défini vos objectifs, que vous souhaitiez étendre la notoriété de votre marque, vous différencier ou booster vos ventes. Vous pouvez y inclure notamment une stratégie de social selling, qui est utilisée surtout par les commerciaux en BtoB, sur Linkedin, pour générer des leads.

• Construire une ligne éditoriale avec des sujets de contenu pertinent, différents types de contenu partagé (livre blanc, article, post, storytelling…), avec un ton prédéfini. Pour ce faire, vous pouvez réaliser au préalable un benchmark SEO de vos concurrents, grâce auquel vous connaîtrez les mots-clés les plus populaires.

• Définir des personas pour cibler les clients potentiels ou attirer les meilleurs candidats.

• Élaborer un planning de publications avec un ciblage en fonction de l’audience et des différents canaux.

Choisir ses outils

Si vous avez beaucoup d’ambassadeurs et que votre présence sur les réseaux sociaux est importante, vous avez tout intérêt à investir dans un outil social media dédié. Vous pouvez ensuite choisir entre le partage de contenu manuel ou le partage automatisé auprès de vos collaborateurs. Il existe différentes plateformes spécialisées dans les programmes d’employee advocacy, comme Limber ou SociallyMap, ainsi que des outils d’automatisation pour piloter l’ensemble de vos comptes sur les réseaux sociaux. Les outils comme HootSuite, Sendible, Buffer ou Swello permettent de programmer la publication de contenu sur l’ensemble des canaux et d’analyser les retombées de vos posts. De plus, ils facilitent le marketing automation, évitant ainsi les tâches répétitives.

Sélectionner ses ambassadeurs

Pour garantir le succès de votre programme, bien sélectionner les futurs ambassadeurs est l’une des conditions, l’autre étant de les accompagner tout au long de leur implication. Choisissez les collaborateurs sur la base du volontariat, si possible des collaborateurs déjà engagés sur les réseaux sociaux. Vous pouvez également sélectionner un panel de salariés constructifs, représentatifs de vos principaux métiers. Trouvez les bons arguments pour les convaincre car cela leur prend du temps et nécessite un engagement sur le long terme.

Mettre en place une formation

Il est essentiel de former les collaborateurs avant de les inciter à partager des contenus, pour ne pas risquer de mauvaises surprises avec, par exemple, un tweet dont le contenu ne serait pas en adéquation avec l’image de marque de l’entreprise. Assurez-vous également qu’ils disposent du bagage technique nécessaire et formez-les au community management et à la modération. Il s’agit également de leur permettre d’identifier les contenus pertinents pour votre marque, notamment grâce à un guideline.

Fournir les différents types de contenu

Pour leur faciliter la tâche, n’hésitez pas à confier à vos salariés du contenu stratégique déjà rédigé. Après les avoir coachés, vous pouvez également les encourager à publier leurs propres contenus, ce qui diversifiera vos messages. Fournissez-leur également la matière nécessaire : photos, sujets, actualités, des exemples, un calendrier des événements à venir… tout ce qui est susceptible de nourrir leur imagination, et incitez-les à émettre leurs propres idées. Plus ils participeront, plus ils seront stimulés et feront des émules parmi leurs collègues.

Récompenser et reconnaître les efforts

Proposez un système de récompense pour fédérer vos collaborateurs ambassadeurs, tel que des chèques cadeaux, des réductions intéressantes sur vos produits ou autres services, une mise en avant de leur participation et de leur performance auprès de l’ensemble des salariés, via une newsletter interne, notamment.

Des résultats visibles pour l’entreprise !

Une amélioration de l’expérience-client

Le témoignage d’un collaborateur serait plus crédible que le discours corporate officiel. Cette idée s’explique par le fait que les réseaux sociaux facilitent le processus d’identification et favorisent la proximité en offrant aux utilisateurs la possibilité de conversations directes avec les salariés, via Messenger. De plus, sur Linkedin, cette proximité permet de mettre en place une stratégie personnalisée pour envoyer des emails et améliore la relation-client.

Une attractivité accrue

Google analytics, entre autres, permet de mesurer l’évolution de votre trafic, ainsi que d’identifier les contenus qui peuvent générer du trafic vers votre site web. De plus, en repérant les contenus qui ont été le plus partagés et/ou le plus lus vous avez la possibilité d’adapter votre stratégie de content marketing pour renforcer votre attractivité.

Une réduction des coûts

Si certains programmes d’employee advocacy nécessitent d’investir dans un outil de gestion des réseaux sociaux et dans des formations, ils prennent également du temps, surtout au démarrage. Cependant, le retour sur investissement ou ROI est conséquent, avec une réduction des coûts de prospection et de sourcing sur le web.

Une performance mesurable

Pour vérifier l’efficacité de votre stratégie, il est impératif de définir des Kpi de suivi ou indicateurs de  performance. Parmi les principaux KPI à contrôler figurent :

• le nombre des leads générés,

• le taux de conversion,

• le nombre de candidatures,

• le volume de prospects qualifiés et le nombre de nouveaux clients,

• le nombre de ventes,

• la performance de vos contributeurs avec le nombre de followers, de likes, de partages…

Ainsi, un programme d’employee advocacy optimise la communication externe sur les réseaux sociaux et valorise la marque employeur. Cependant, réussir cette démarche implique de réunir au préalable certaines conditions telles qu’un bon climat social, des collaborateurs motivés et valorisés dans leur travail, ainsi qu’une excellente communication interne. Enfin, n’oubliez pas de partager

Échangeons ensemble

Echangez avec un expert pendant 30 minutes sur vos besoins.

RÉSERVER
circle lines
Partager l'article